Ori'Jin de sombrelance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ori'Jin de sombrelance

Message par orijin le Sam 6 Nov - 7:57

*Nous nous approchons d'un trolll, de grandes défenses partent vers l'avant. Il a la stature d'un troll normal, mais il est caché sous ses vêtements. Il fait de son mieux pour être discret, très discret...On distingue très clairement sa peau violette et sombre, il fait parti des Sombrelance, c'est sûr.*


"Bien le jour,
alors comme ça vous voudriez en connaître un peu plus sur moi? Dans ce cas là approchez. Je suis né bien avant que les orcs ne débarquent, je ne me souviens plus exactement quand, mais je dois bien avoir la cinquantaine. j'ai passé la moitié de ma vie à servir au culte du vaudou.

Je suis très méticuleux, j'ai décidé de devenir "voleur" ou "assassin"(appelez comme vous voulez), quand j'ai compris que mon habilité était ma plus grande force. C'est d'abord mes parents qui m'ont encouragés dans cette voie, je respecte énormément la famille. Ils disaient que je devais faire ce qui me plaisait. J'étais aussi très proche de mon frère. Alors pendant de longues années nous avons écouté les autres raconter leurs exploits, jusqu'à que nous décidions nous mêmes un jour de quitter notre village.J'ai donc passé du temps à m'entraîner avec mon frère Sin'Jin et à combattre des animaux de la jungle. Nous aimions passer du temps seul dans la jungle, à survivre. Voilà ce que j'ai fais pendant la moitié de ma vie. Mais nous essayons comme même de garder un bon contact avec les autres trolls.
Mon seul problème c'est que si quelque chose me porte attention, ça devient une obsession. Et un peu trop.

En fait toute ma vie à été bousculée quand ces poissons sont arrivés.
J'ai beaucoup changé, quand Thrall est arrivé, j'ai eu un fort respect pour lui. Quand il nous a aidé, j'étais vraiment plein d'admirations. J'étais totalement pour entrer dans la Horde, et j'ai très vite arrêter mes rites, quoiqu'il m'arrive encore de manger mes ennemis, une habitude...
Mon frère lui n'était pas de cette avis, il disait que nous pouvions nous débrouiller sans la horde, il s'est donc enfuit avant de rejoindre Zalahane, j'ai donc du le tuer de mes propres mains. C'est là que j'ai appris à me détacher des sentiments, ce qui m'est fort pratique aujourd'hui.

Je me suis donc pleinement engagé dans la Horde. Quand je me suis battu avec eux, j'étais fort efficace,mais je restais discret. Je ne demande aucun mérite, juste de pouvoir servir ce en quoi je crois. À noter que ce n'est pas parce que je fais partie de la Horde que j'aime forcement les elfes, taurens ou morts-vivants.

C'est quand j'ai débarqué en Durotar que c'était le plus dur. J'avais l'habitude de la jungle, alors pour la discrétion dans ces terres arides.... Là aussi j'ai énormément appris, j'étudie toujours les orcs. Le fait qu'on m'envoie tuer des personnes n'importe où me permet de voyager. Si je mets du temps à atteindre ma victime c'est parce que je les étudie. Surtout ces humains, ils m'interpellent beaucoup.

C'est pendant la construction de Sen'Jin que j'ai eu des enfants. Ils sont toujours là-bas. Mais je ne les vois jamais, je suis toujours à l'aventure(je fais mon possible pour revenir mais bon...). Ils m'ont l'air d'être comme mes parents, plutôt côté magie. Ma femme essaie de garder leurs esprits ouverts. Pas qu'ils deviennent fermer comme certains trolls...
J'ai une vie de troll assez banal vous savez, les chefs prennent les décisions, moi je les applique.
Bon, fini ? tant mieux et au revoir, j'ai des gens à tuer, moi !

*Et c'est ainsi que ce troll nous quitte, d'un pas léger avant de disparaître complètement *

orijin

Messages : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum