[Service de Recensement de Gilnéas] Flinson Steelwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Service de Recensement de Gilnéas] Flinson Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Dim 12 Fév - 22:57


Le seul document contenant à ce jour une once d'information concernant mon auguste personne se résume en un vélin au grain lourd, finement enroulé dans son écrin de velours bordeaux. Un acte de naissance on ne peut plus banal, et bonté divine, ce doit bien être la seule chose ordinaire me concernant !

Acte de naissance,
Mairie de Havre-du-Soir


Nom : Steelwood
Prénom(s) : Flinson, Walter.
Sexe : mâle.
Race : humain.
Lieu de naissance : Collines Brocebury, demeure familiale Steelwood.



Oh, je comprends votre déception. Après tout, on ne se lasse jamais de s'intéresser à ma superbe, tout comme on ne se tarit d'écouter le récit de ma grande réussite. Mais, dans ma grande diligence et mon extrême générosité -et aussi un peu par contrainte professionnelle-, j'ai par maintes fois daigné apparaître en public ! Tant et si bien que, si aucun autre écrit ne viendra vous régaler de croustillantes informations sur ma personne, d'aucun se fera un plaisir de vous conter ma perfection.


Bouche-à-oreille :

Âge :
trente-six ans.

Famille : Fils ainé de la dernière génération de la vieille et élégante maison Steelwood, fruit de l'union du baron Jeremias Charles Steelwood de Brocebury et de la baronne Gabrielle Mathilde Steelwood de Brocebury, Flinson Walter Steelwood s'est fait fort, à la mort de son géniteur et avec l'héritage des industries familiales, de renier la totalité de ses titres et terres, ne conservant que les locaux de la manufacture sise dans les mêmes collines que la demeure familiale.
De l'ancienne noblesse du pays, la famille Steelwood prenait soin de rester cloitrée dans les collines de Brocebury, au Sud de Gilnéas, à l'Ouest de Val-Tempête, dont on ne sait aujourd'hui plus qui de la colline ou de la famille était là la première. Pour la famille Steelwood, seul importait de fournir au pays l'accès à la pointe de l'armement moderne, tout en demeurant derrière les portes closes de leur demeure, à l'abri des regards indiscrets et des autres familles. Mais c'était sans compter sur ce rouquin de Flinson et son effroyable esprit d'entreprise marié à un égocentrisme profond le poussant à vouloir se mettre sur le devant de la scène.

Éminent nom de l'armement moderne, ne fabriquant que la pointe des armes à feu et, plus ponctuellement, de l'armement de siège, la famille Steelwood a toujours conservé comme maître-mot "qualité de produit" et "perfection" comme clef de voûte de leurs fabrications.
De fait, les industries Steelwood, et même à ce jour, ne produisent que bien peu de produits. Les rares bijoux d'armement quittant leurs fabriques sont aussi rares que prisées, et leurs prix ne permettent qu'aux plus éminents et aux plus riches de pouvoir briller d'une telle arme au flanc.
A vrai dire, la plupart des détenteurs d'un produit Steelwood sont aujourd'hui d'immenses fortunes ne sachant probablement même pas s'en servir. Ils exposent ces armes comme on mettrait une parure ou un joyau en valeur.
La baronnie Steelwood est, quant à elle, tenue par la dernière héritière de la famille : Midyle Hélène Steelwood de Brocebury, baronne de son état et fonctionnaire du Kirin Tor.

Guilde : Dirigeant des Industries Steelwood, et unique propriétaire de celles-ci.
Allégeance(s) : Aucune, il a la chance, et l'intelligence, d'être son seul maitre. A noter néanmoins qu'il a pour habitude de commercer avec certains dissidents de la Horde parmi les plus discrets et silencieux. Aucun document écrit ou élément probant sur ce commerce n'est actuellement existant, hormis les palabres que certains fantasques viendront hurler sous les toits..


Domicilié à : Diverses demeures et propriétés toutes plus ostentatoires et luxueuses les unes que les autres disséminées à travers le monde, la principale étant la demeure Brocebury -du nom de sa région natale- niché au sein des vals de Syl, à l'Est des Carmines.

Description physique : le port altier et le teint blafard à la limite du maladif, le regard méprisant et un sourire parfaitement suspect, tels sont les qualificatifs de l'arrogant dirigeant des Industries Steelwood. La crinière rousse prononcée et volumineuse, les yeux aussi verts que la nature qu'il s'échine à faire disparaitre, le nez tout en finesse, et la bouche le plus souvent déformée par un infâme sourire inspirant tout sauf la confiance, Flinson se tient droit et n'a pas peur de s'affirmer comme étant la perfection incarnée.
D'une taille légèrement prononcée et de corpulence svelte, l'industriel vient marier une apparence mondaine à ses allures fantasques.
Globalement, Flinson laisse donc une impression malsaine bien qu'originale, et passe difficilement inaperçu. Ce qui n'est d'ailleurs pas pour lui déplaire.

Style vestimentaire : il est impensable pour Flinson de ne point s'habiller que selon les meilleurs couturiers et tailleurs au monde. Et sa fortune lui permet bien assez ces extravagances. Ne nous attardons donc pas sur les frusques ostentatoires de ce personnage, qui se résument bien assez par leur élégance et leur finesse, mais plutôt sur des éléments plus originaux.
En effet, l'industriel se vêt d'une guimpe chaude et épaisse en authentique peau et fourrure de worgen. Et il n'a pas peur de se parader ainsi vêtu devant ces-derniers. De surcroît, Steelwood porte le plus souvent un somptueux haut-de-forme en fourrure de lapin, sur le côté duquel trône une petite cheminée à vapeur... Dont l'utilité est, nous en conviendrons, obscure. Enfin, Flinson garde en permanence une canne à pommeau ouvragée avec lui, et ne quitte jamais d'étonnantes bésicles mécaniques brillant d'une lueur électrique.

Profil psychologique : arrogant, orgueilleux, narcissique, mégalomane, égocentrique, méprisant, hautain, pédant, irrespectueux, mondain, acerbe, cruel, l'industriel se considère comme étant le sommet de l'humanité, et à fortiori, de toute forme de vie. Flinson est sain d'esprit, mais ses divertissements, ses jeux et ses mœurs ne laissent aucun doute sur une morale un tantinet dérangée. Il voue un inintérêt flagrant envers toute personne extérieure à sa sœur ou à lui-même, et une aversion absolue pour les worgens. Absence totale d'empathie, égoïste et pragmatique, Flinson n'accorde d'importance qu'à l'argent qu'il introduit dans les caisses de ses Industries, et en toute légitimité, dans son propre patrimoine, ainsi qu'à ses armes à feu.

Notons également qu'un bruit court, comme quoi Flinson Steelwood serait le "grand rival" d'un certain Augustus Von Lutgardis. Bien évidemment, plus qu'une rumeur, c'est une vérité. Il s'avère que les "agissements" de Steelwood auraient potentiellement eu quelques retombées sur la famille Von Lutgardis.

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum