[Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Aurys de Nor Laedro le Jeu 12 Avr - 2:24

Sans être aussi peuplé que d’autres, notre serveur bénéficie de la présence d’un nombre suffisant, et visiblement en croissance, de joueurs rp pour permettre des histoires, des interactions, bref, un peu de vie à ceux qui en recherchent. Cependant, force est de constater qu’il est à l’heure actuelle relativement pauvre en guildes rp actives, certaines s’étant étiolées avec le temps, d’autres ayant fait le grand saut vers l’ailleurs, d’autres enfin ayant purement et simplement disparu de la circulation.

Or, les guildes sont, comme les joueurs, un élément essentiel d’une communauté rp, pour les raisons suivantes :
  • Elles permettent de structurer la communauté et lui apportent un squelette, un cadre.
  • Elles enrichissent l’univers du serveur par leur méta-histoire, qui englobe sans s’y limiter celles de leurs membres.
  • Elles sont forces de propositions et donc créatrices de projets, d’intrigues, de vie sur le serveur.

Compter beaucoup de joueurs « flottants » et peu de guildes fermes est donc un handicap pour le serveur. Une telle situation pousse de plus les joueurs à se tourner vers les quelques guildes ayant pignon sur rue, qui tendent donc à concentrer les rôlistes et à assécher sans le vouloir les possibilités d’émergence de nouvelles structures.

Toutefois, force est d’admettre que la création d’une guilde rp n’est pas chose aisée – si tant est qu’on entende faire cela sérieusement, bien entendu : cela demande du travail, une présence régulière et surtout, comme pour tout projet humain, beaucoup de patience.

Ce guide vise donc à vous apporter quelques pistes, quelques outils visant à favoriser vos démarches de création de guilde. En ce qu’il se fonde sur la seule expérience et les observations de son auteur, il n’entend ni être exhaustif, ni recouper l’ensemble des éventualités : son intention est plus simplement de susciter l’envie, d’ouvrir le champ des possibles, voire de lancer un débat qui permettra de l’enrichir. A noter que ce guide se concentre sur la création et les premiers temps de vie d'une guilde rp : il n’a évidemment pas la prétention d’aborder la gestion d’une guilde déjà structurée, pas plus qu’il n’a pour ambition d’être normatif, en édictant ce qu’il faudrait ou ne faudrait pas faire.


L’objectif est simple : favoriser l’émergence sur Confrérie du Thorium d’une nouvelle génération de guildes rp originales, vivantes, à même d’attirer dans la communauté de nouveaux joueurs !


Dernière édition par Aurys de Nor Laedro le Jeu 12 Avr - 2:32, édité 1 fois
avatar
Aurys de Nor Laedro

Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur http://ostpourpre.raxxon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Aurys de Nor Laedro le Jeu 12 Avr - 2:27

Etape 1 : créer un cadre

Le premier réflexe, quand on veut créer une guilde rp, et de se poser, crayon à la main, pour en dessiner les contours. De même qu’on ne peut raisonnablement pas concevoir un personnage sans un minimum de réflexion, il serait malvenu d’en faire l’économie quand on ambitionne de monter un regroupement de joueurs.

Il faut déjà décider de l’ambiance que vous souhaitez donner à votre guilde : s’agira-t-il d’un ordre militaire ? D’une compagnie de mercenaires ? D’une guilde marchande ? D’un culte religieux ? D’une bande de brigands ? D’un rassemblement de bonnes volontés ? Ce choix permet de prendre une direction et de donner une âme à la future entité, car il est certain que les personnages n’agiront pas de même s’ils sont soumis à la stricte discipline d’un régiment militaire, ou s’ils sont réunis en amicale pour rassembler des trophées de chasse issus des plus gros gibiers d’Azeroth. Déjà, vous venez de poser une ambiance, une atmosphère.

Il convient à présente de doter sa guilde d'un véritable background rp, d’une « méta-histoire » qui s’imposera à vos joueurs et qui, pour être réussie, doit présenter quelques qualités :

  • Il doit être original : monter une guilde dont l’histoire ressemble à celle d’une dizaine d’autres est dangereux, car toutes ces guildes se concurrenceront les quelques joueurs intéressés par ce sujet et laisseront de côté ceux qui auraient aimé approfondir d’autres aspects du jeu. Se démarquer en proposant de la nouveauté, voilà la clé.
  • Il doit être bien identifié : le flou est l’ennemi de tout projet, car c'est le meilleur moyen de voir les futurs membres de sa guilde partir dans tous les sens. Donner une identité forte à sa guilde en l’inscrivant dans la riche histoire d’Azeroth, tout en lui donnant sa patte propre pour la distinguer aux yeux des joueurs, telle est la solution.
  • Il doit être porté par un ou plusieurs personnages qui s'identifient bien à la guilde et à son histoire : que votre guilde soit, dans son récit, créée à l’instant t par votre personnage ou bien plus vieille que ce dernier, il est indispensable que ceux qui la porteront n’y entrent pas par accident, mais qu’ils incarnent, par leur propre histoire, l’identité de la guilde. En ce sens, la notion de stabilité du background est primordiale : rien de pire que de changer de rp tous les quatre matins.

Là encore, les possibilités sont innombrables, et si les idées vous manquent, ouvrez des sites dédiés au Lore de World of Warcraft, parcourez quelques pages sur les sociétés du Moyen-Age et de la Renaissance, et vous vous retrouverez soudain assailli d’idées nouvelles qui ne demandent qu’à être mises en œuvre.

Le nom de la guilde, enfin, devra à la fois refléter son esprit, se démarquer de noms déjà connus – et, tant que faire se peut, donner envie de la rejoindre !





Etape 2 : se donner les moyens

Ca y est, vous avez l’idée, le concept. Vous êtes encore seul, ou accompagné de quelques solides compères. Il est temps de se mettre en marche !

Avant de commencer à recruter, votre guilde doit être prête à accueillir du monde : rien de plus démobilisant, malheureusement, que d’avoir le sentiment de rejoindre un projet pas finalisé. Ne laissez donc rien au hasard : établissez dès à présent les rangs de guilde en leur donnant à chacun une identité rp, de façon à favoriser l’attachement et l’articulation jeu/rp, statuez sur la place et le rôle de vos officiers (en leur déléguant une partie de votre travail : rien de mieux que responsabiliser les autres joueurs en les associant au projet !), commencez à vous montrer présent en jeu auprès de la communauté, sans vous dévoiler entièrement, afin de vous inscrire dans une continuité.

Quelques éléments fondamentaux sont à considérer :

  • Le choix d’un Quartier Général : cette décision, qui peut paraître strictement ludique de prime abord, est en réalité porteuse de sens. Elle doit en tout premier lieu être en accord avec le background de la guilde : ne prenez pas vos quartiers au donjon de Hurlevent si vous êtes à la tête d’un équipage de corsaires ! Mais elle doit également être facile d’accès pour vos membres, tout en favorisant les interactions avec les autres joueurs. Les capitales et leurs environs immédiats sont dès lors des choix faciles et évidents, ce qui dans le même temps conduit à désertifier le rester du monde en joueurs rp : une progressive reconquête d’Azeroth passera par un maillage plus dense du territoire, en reprenant possession des terres limitrophes (pour l’Alliance : les Carmines, Sombre-Comté, voire Baie-du-Butin ne sont pas si éloignés que ça d’Hurlevent, et présentent un cadre plein de promesses pour un rp original). Et évidemment, assurez-vous que personne ne réside dans le lieu où vous souhaitez vous installer : c’est une question de savoir-vivre !
  • La création d’un forum : si tout le monde n’est pas d’accord sur le rôle que doit tenir un forum dans la vie d’une guilde, rares sont cependant celles qui ne disposent pas de cet outil fantastique. Le forum, en effet, permet tout ce que le jeu n’autorise pas : il s’inscrit dans la durée, en conservant vos écrits, en mettant au propre l’histoire et l’organisation de votre guilde, la liste de ses membres, ses projets, son vécu, ses rencontres. Il permet de tisser un lien fort entre les joueurs, en leur permettant d’échanger avec davantage de recul qu’en jeu. Le forum revêt tout son intérêt s’il s’inscrit en complémentarité avec ce qui se déroule en jeu : en effet, vos membres ne sont pas forcément tous connectés au même moment, et il est donc nécessaire de les informer de ce qui s'y passe, afin de les faire participer et de leur permettre de suivre les histoires en dépit de leurs absences. C’est en grande partie par le forum que se crée le sentiment d’appartenance.

Vos outils en main, votre guilde créée, entrons à présent dans le vif du sujet : le lancement de la guilde.


Dernière édition par Aurys de Nor Laedro le Jeu 12 Avr - 2:34, édité 1 fois
avatar
Aurys de Nor Laedro

Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur http://ostpourpre.raxxon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Aurys de Nor Laedro le Jeu 12 Avr - 2:31

Etape 3 : recruter et se faire connaître

La communication est l’élément de base de toute constitution d’une guilde. Il s’agit d’aller vers les autres, d’utiliser à bon escient les médias disponibles, sans en abuser, avec sérieux mais légèreté. Avec vos informations en main, il vous appartient de passer sur le forum communautaire rp et sur le forum officiel du serveur afin de présenter votre projet à vos confrères, de susciter leur intérêt et de répondre à leurs questions – qui pourront éventuellement apporter des améliorations à votre concept. S’adresser aux guildes existantes via des ambassades en jeu ou sur leurs forums respectifs constitue également un bon moyen de se faire connaître, sans oublier qu’une telle démarche permet de créer des liens et d'établir des premières idées de jeu en commun – même s’il vaut mieux éviter d’aller proposer des « alliances » à tout bout de champ : se contenter de prendre contact constitue déjà un bon préalable, le temps seul permettra d’approfondir la relation.

Et nous en arrivons à présent au sujet qui préoccupe nombre d’entre nous : le recrutement. Cette étape essentielle ne doit pas être prise à la légère car, lorsqu’on monte une nouvelle guilde, ce sont ses premiers membres qui vont la modeler à leur image. Le chef de guilde doit alors mener un savant travail d’équilibriste : tout en défendant bec et ongle son concept originel, afin de ne pas le laisser être emporté par le flot des nouveaux venus, il doit dans le même temps être suffisamment ouvert pour adapter, améliorer, faire grandir la guilde en tenant compte des apports des nouveaux membres. Etre malléable sans mollir, grandir sans se perdre, c’est bien souvent une grande difficulté pour les jeunes guildes rp.

Après vous être fait connaître par des annonces en jeu et sur les forums, vous allez recevoir vos premières candidatures. Quelle que soit la méthode de recrutement que vous choisirez, faites en sorte qu’elle soit conforme à l'esprit de la guilde (entretien/présentation à un officier, test opérationnel sur le terrain, mise en situation, ...), afin de renforcer chez le postulant le sentiment de tomber sur quelque chose de bien construit. De même, évitez de tomber dans la tentation « attrape-tout » en recrutant tout ce qui passe de vaguement rôliste sous votre main : privilégiez au contraire une montée en puissance progressive, en intégrant par paliers de nouveaux membres qui assimileront à leur tour l'esprit de la guilde et la reproduiront auprès des futures recrues. Sans forcément faire du recrutement par forum, il est bon de forcer les nouveaux venus à s'y inscrire et à y poster. Il peut également être souhaitable de prendre son temps dans le recrutement, afin de juger de la motivation et de la volonté du joueur : s'il vous lâche car vous mettez une semaine pour le recruter, pas de regrets à avoir, car sa fiabilité est sujette à caution. De même, une personne qui aura un peu donné de sa personne et de son temps pour entrer aura moins tendance à filer à la première occasion qu’une personne que vous avez recrutée en deux minutes après avoir échangé un mot au comptoir de l’auberge.

Les premiers temps ne sont jamais faciles pour une guilde rp : parfois, vos messages de recrutements tombent à plat pendant plusieurs jours. Parfois, vous êtes assailli de demandes, au point qu’il soit nécessaire de faire une sélection, pour que votre projet ne soit pas balayé par la masse des joueurs à intégrer. Dans tous les cas, une seule méthode : la patience, la fidélité à votre concept initial, et le travail en équipe avec les joueurs qui vous ont aidé à lancer la guilde.





Etape 4 : faire vivre – et survivre

Vous voilà à la tête d’une petite guilde. Vous avez votre QG, des relations, des joueurs, un début de reconnaissance sur le serveur : bien joué !

Et pourtant, ça ne fait que commencer : car une guilde est un organisme vivant, qui dépérit si on ne le nourrit pas. Les guildes pve vivent de raids, les guildes pvp de champs de bataille, mais comment donc nourrir une guilde rp ?

Avec des histoires, me direz-vous. Plus facile à dire qu’à faire : comme indiqué en tout début de message, les guildes sont des rassemblements de joueurs. Elles ont leur propre vie, leur méta-histoire, qui transcende les histoires particulières de leurs membres. Suivre une partie de jeu de rôle inventée par l’un de vos joueurs autour d’un récit le concernant peut conduire à passer d’excellents moments. Mais rappelez-vous que votre guilde est jeune, et a besoin de se forger une identité, notamment dans l’esprit de vos membres. Si elle ne vogue qu’au gré des histoires particulières de chacun d’eux, vous en perdrez le sel : bien au contraire, et tout en faisant la place aux envies des joueurs de raconter leurs propres aventures – ce qui est bien naturel, on fait du rp pour ça tout de même – vous devez vous atteler à mettre en œuvre son propre récit, sa geste, qui deviendra dans les années à venir sa légende.

Il vous faut donc, en vous fondant sur votre concept originel, déterminer une histoire qui servira de trame de fond à l’ensemble de la guilde. Cette histoire peut être un fil rouge inatteignable, mais toujours pourvoyeur de rp (ex : une compagnie de volontaires farouchement opposés au gouvernement de Garrosh à la tête de la Horde, œuvrant en secret contre lui). Mais ce peut être également une succession de trames successives qui se créent et se compilent à mesure que vous jouerez avec vos joueurs et ceux d’autres guildes (ex : un équipage de corsaires chargés de convoyer une cargaison louche de Cabestan à Baie-du-Butin [première trame] découvrant son contenu et partant à la recherche d’un moyen de s’en libérer [deuxième trame] confrontés à des mercenaires cherchant à récupérer ce qu’ils convoient [troisième trame]). L’important est de toujours fournir à vos joueurs un contexte, un background commun dans lequel ils pourront puiser pour monter ou suivre des histoires qui intéressera toute la guilde et fera avancer son propre récit.

Enfin, il convient d’admettre que les départs peuvent être fréquents, surtout en début de vie d'une guilde. Il faut à la fois les comprendre et les minimiser auprès des autres membres, afin d'éviter l'effet domino. Quand on est encore peu nombreux, les périodes de creux peuvent exister si un ou deux membres particulièrement actifs sont absents. Il convient d’éviter de s'en formaliser, de paniquer, ou d'abandonner le navire dès la première houle, tout comme il faut éviter de s'agiter dans tous les sens et de prendre de mauvaises décisions : la patience est une vertu cardinale de quiconque souhaite s’établir à la tête d’une guilde rp.





En conclusion

Important travail en amont, identité claire et originale, recrutement malin et progressif, récit moteur englobant tous les joueurs, patience et engagement du chef de guilde, voilà les qualités qui, dans l’idéal, doivent être réunies pour réussir un bon lancement. Evidemment, elles ne prémunissent pas contre d’éventuels ratés : en tant que construction humaine, une guilde n’est jamais à l’abri d’un coup du sort. Mais elles sont autant d’atouts dans votre jeu pour atteindre votre objectif et pérenniser votre nouvelle guilde sur le serveur.


J’en ai fini avec ce petit guide, en espérant qu’il vous aura intéressés, et surtout qu’il donnera envie à certain d’entre vous de se lancer dans l’aventure ! Encore une fois, le serveur a besoin de projets neufs et de guildes pour les porter, et le forum communautaire comme l’administrateur que je suis serons toujours engagés pour les promouvoir et les aider : il en va de notre intérêt à tous !
avatar
Aurys de Nor Laedro

Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur http://ostpourpre.raxxon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Maayal le Jeu 12 Avr - 5:10

Très bon guide Aurys Smile

Si je peux juste me permettre, un forum est indispensable (selon moi) pour la vie d'une guilde, quelque soit son orientation en jeu. Par contre, lorsqu'une nouvelle guilde est créée et que le projet est pensé et porté par une ou deux personnes, la création du forum n'est pas indispensable dans l'immédiat. A mon sens, il vaut mieux faire de la pub pour la nouvelle guilde, attendre qu'un noyau dur se soit créé et surtout voir comment la guilde évolue en terme d'effectif avant de se lancer dans la création d'un forum. Si les effectifs augmentent, alors un forum devient vite indispensable, par contre si l'inverse se produit et que la guilde est abandonnée, les créateurs n'auront pas perdu leur temps dans la conception d'un forum.


Maayal

Messages : 73
Guilde : La Boussole aux Chimères
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Aurys de Nor Laedro le Jeu 19 Avr - 7:24

C'est un débat en effet. Créer un forum pour une guilde qui pourrait ne jamais réussir à prendre son envol serait en effet une perte de temps. D'un autre côté, c'est aussi un gage de sérieux et de communication entre les joueurs, ce qui peut favoriser son lancement. On peut probablement couper la poire en deux en se contentant dans un premier temps d'un forum modeste, que ce soit dans son esthétique ou son contenu, de façon d'une part à ne pas perdre son temps pour rien si le projet ne décolle pas, et d'autre part de disposer tout de même d'un bon outil !
avatar
Aurys de Nor Laedro

Messages : 343

Voir le profil de l'utilisateur http://ostpourpre.raxxon.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Boîte à outils] Le guide de la création de guilde rp

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum