[Alliance] Industries Steelwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Lun 13 Aoû - 5:32



Nom de la guilde : Industries Steelwood

Nom du ou des maîtres de la guilde : Flinson Steelwood (en jeu : Flinson)
Nom des officiers : Hobbins Delamont (en jeu : Hobbins)

Type de guilde : Entreprise mercantiliste.
Affiliations de la guilde : Neutralité envers l'Alliance, allégeance à la cause des "Fils du Nord".
Localisation du quartier général : Filiale des Carmines, vals de Syl (lieu fictif)
Adresse du forum : N/A

Objectifs de la guilde : aux origines fondées par un aïeul de la famille Steelwood particulièrement royaliste, les industries Steelwood avaient pour vocation de soutenir les armées royales en leur fournissant une logistique de haute-facture. Afin d'assurer la sûreté du royaume, la famille Steelwood escomptait offrir au prince ses compétences et ses esprits dans l'optique de lui octroyer une puissance de feu inégalable. Puis, sous la tutelle du baron Jeremias Charles Steelwood, le mot d'ordre fut donner de favoriser l'innovation ainsi que la recherche et le développement, laissant de côté la royauté dans le but purement intellectuel d'affiner la technologie moderne.
Aujourd'hui, depuis la chute du mur et sous la direction de l'infâme Flinson Walter Steelwood, les industries sont bien loin de leur passé : si elles n'ont jamais aussi bien eu qu'aujourd'hui la qualité pour mot d'ordre, elles se focalisent cependant sur la vente et le profit, là où les ascendants préféraient quant à eux une certaine forme d'altruisme dans l'accès à la technologie. S'étant jeté gueule ouverte sur ce nouveau monde qui lui tendait les bras, maintenant que l’autarcie n'avait plus lieu d'être, Flinson chercha -et trouva- moyen de s'implanter de par le monde pour étendre les ventes à des marchés qui lui étaient jusqu'alors fermés.

A noter cependant que la production des industries Steelwood est extrêmement réduite. En effet, l'entreprise ne produit que des pièces uniques et hors de prix, dont la qualité compense l'absence de quantité. Chaque pièce est faite sur mesure et en un seul exemplaire.

Il y a quelques années, Flinson Steelwood porta les industries à s'affilier aux Fils du Nord dès leur création, en compagnie de la Meute Sombrecrin et de l'Ost Pourpre, leader du mouvement. A leurs côtés, les industries comptent bien mener ce qui n'est ni plus ni moins qu'un génocide de la race réprouvée, en fournissant au mouvement logistiques et armements.

Présentation de la philosophie de la guilde : mercantilistes aux possibles, les industries Steelwood connaissent leur âge d'or sous la direction de Flinson, lequel mène la vie de l'empire d'une main de fer dans un gant de velours. Leur fortune faite, les industries se focalisent sur la production d'armes de très haute qualité, ainsi que sur la recherche et le développement. Les ouvriers et employés sont rares, mais relativement bien traités : logement leur est fourni pour leurs familles, éducation pour les plus illettrés ainsi que sécurité de et dans l'emploi, de par le budget alloué aux locaux des industries.


Background : fondées par la famille Steelwood, ancienne noblesse de Gilnéas, et récemment étendues au monde entier, les industries Steelwood sont actuellement dirigées par Flinson Steelwood, le président-directeur-général, secondé par Hobbins Delamont, le conseiller économico-politico-juro-législatif des Industries Steelwood.
Devant l'esprit d'initiative et l'envie démesurée de son président de montrer au monde le génie et la perfection de sa famille, Azeroth s'est vue gratifiée de l'implantation d'une dizaine de petites filiales chacune spécialisé sur une étape bien spécifique de la création des armes.. Se développant à une vitesse innoui au travers d'Azeroth, les industries Steelwood ont su profiter des conflits incessants d'Azeroth en créant une offre bienvenue devant le demande grandissante d'armement.
L'empire industriel Steelwood détient actuellement une réputation extrêmement flatteuse dans la production d'armes à feu et de sièges, surpassant toute sorte de concurrents par d'éternelles innovations technologiques et prouesses techniques, assurant à leurs clients une qualité hors du commun en contrepartie d'un prix sincèrement indécent.

État de la guilde : fondées début février 2011, les industries Steelwood sont actuellement (et probablement définitivement) fermées au recrutement. Le but de la guilde étant principalement de donner des ouvertures de rôleplay supplémentaires au serveur par une histoire peaufinée et une réputation notoire.

A noter : les industries Steelwood fournissent également les personnages joueurs assez riche -fictivement bien entendu, aucune rémunération de quelque sorte n'est demandée- en armes à feu créées sur mesure par le biais de l'addon Total Rp 2 et qu'il vous sera possible de retrouver au sein du catalogue des production, à paraître bientôt dans la section appropriée (background des guildes).


Dernière édition par Flinson Steelwood le Jeu 6 Mar - 1:30, édité 6 fois

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Mar 14 Aoû - 1:34


Les grands noms des industries Steelwood



Flinson Steelwood


En sa qualité de président-directeur-général et seul détenteur des industries Steelwood, le dernier héritier en date de la grande et ancienne famille industrielle Steelwood tient aujourd'hui son empire commercial d'une main de fer dans un gant de velours.

Toujours vêtu selon un goût certain, et des frusques d'une qualité exemplaire, le riche patron prend soin de toujours apparaître devant ses ouvriers, et ce de manière quotidienne, afin de s'enquérir lui-même de la tenue de ses industries.

Le port altier et le teint blafard à la limite du maladif, le regard méprisant et un sourire parfaitement suspect, tels sont les qualificatifs de l'arrogant dirigeant des Industries Steelwood. La crinière rousse prononcée et volumineuse, les yeux aussi verts que la nature qu'il s'échine à faire disparaitre, le nez tout en finesse, et la bouche le plus souvent déformée par un infâme sourire inspirant tout sauf la confiance, Flinson se tient droit et n'a pas peur de s'affirmer comme étant la perfection incarnée.
D'une taille légèrement prononcée et de corpulence svelte, l'industriel vient marier une apparence mondaine à ses allures fantasques.

En dépit de toutes les rumeurs pouvant courir sur sa personne, concernant sa morale hasardeuse notamment, les industries de Flinson comptent aujourd'hui parmi les patrimoines les plus riches d'Azeroth, concurrençant, voir supplantant, aisément les plus grandes noblesses et royautés de cette planète.

Plus de détail, ici.



Hobbins Delamont

En sa qualité de conseiller économico-politico-juro-législatif des Industries Steelwood, Hobbins Delamont est entre autre la seconde tête de l'Empire Steelwood. Lorsque Flinson Steelwood cherchait à enroler quelques précieux partenaires une fois arrivé sur le territoire d'Hurlevent, le notaire à la Cour des Comptes d'Hurlevent qu'était Maître Delamont décela dans le Président-Directeur-Général un fort potentiel lucratif, et postula derechef aux Industries.

Très vite, il fit montre de ses compétences en matière de comptes et mis au point la politique de rendement ouvrière la plus perfectionnée. Le profit et les économies engendrées par ses multiples Codes du Travail ont permi l'essor faramineux des Industries, et garantit la sécurité de l'emploi à chaque ouvrier.

Auparavant homme de foi, Hobbins Delamont fonda un Séminaire pour les ouvriers, soutenu par l'esprit paternaliste des Industries, qui aurait pour vocation de les ouvrir à la prière et de leur offrir un moment de receuillement. Cependant, il est murmuré que même l'aspect religieux représente un aspect lucratif.

Selon certaines rumeurs infondées, Maître Delamont aurait des vues sur le siège de Flinson Steelwood. Cependant, ceux qui connaissent la trempe du conseiller savent qu'il conçoit que seul l'Argent est roi et que les engrenages présentement assemblés au sein des Industries font couler des montagnes d'or...



Thérésa Sandtown

En sa qualité de juriste au service des industries Steelwood, Me Sandtown prend à cœur son rôle d'avocate, en s'assurant qu'aucune concurrence ne parvienne à talonner les industries, et ce en usant de manières plus ou moins morale, mais toujours légales.
En outre, elle veille à ce que la mauvaise publicité soit censurée, et à ce que tout départ de manifestation soit endigué dans les règles de l'art, et surtout, de la loi.

Réputée dans le monde juridique, ses contemporains la haïssent ou l'adulent, de par son travail remarquable au sein des industries. Néanmoins, et en dehors de cette population spécialisée, peu de gens sont au fait du nom de Sandtown parmi les grandes personnalités de l'empire commercial Steelwood.

Concernant cette personne, de nombreuses rumeurs fusent et fustigent. Et ce notamment par le fait que Thérésa n'apparait que rarement en public, laissant libre cours aux spéculations, fantasques ou non, de la plèbe.




Sylvain De Blandières

En sa qualité de Marquis, régent d'un fief certain et influent de l'ancienne Gilnéas, il paraît étonnant qu'un homme d'un tel statut soit proche d'une industrie d'armement.
Qui plus est lorsque ledit marquis est en réalité un mercenaire rôdé, arquebusier d'exception et tireur hors-pair.

Constamment vêtu, du moins lors de ses rares apparitions publiques (ou les exceptionnelles fois où il se fera remarquer) d'un long manteau cocher brun, frappé fièrement du sigle des industries Steelwood, Sylvain porte également une longue écharpe masquant sa bouche, mais également un cou meurtri d'une effroyable balafre.
De surcroît, il est à noter que De Blandières revêt par dessus cette-même écharpe un large capuchon de laine ombrageant le haut de son visage, seule partie pourtant découverte de son faciès.
De fait, bien peu de personnes connaissent les traits du marquis, et les rares chanceux a l'avoir entraperçut comptent parmi les plus proches intimes de Sylvain.
Une arquebuse haut-de-gamme lui bat l'échine au gré de ses déplacements.

Si des rumeurs font état de son classement parmi les plus talentueux arquebusiers d'Azeroth, ce n'est pas sans raison. Le marquis peut sans rougir se vanter d'un don redoutable pour la précision et le tir à longue distance.
Certains bruits de couloirs murmurent également que, malgré son partenariat rapproché avec les Industries Steelwood, celui-ci travaille également parfois pour des tiers.


Dernière édition par Flinson Steelwood le Jeu 9 Jan - 9:15, édité 4 fois

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Mer 15 Aoû - 4:14

Les principaux locaux des industries





La filiale des Carmines :

Localisation : val de Syl, Est des Carmines.
Type : production, affinage.
Rendement : excessif.
Espace : raisonnable.
État : somptueux.
Descriptif :située au sein du val de Syl, au beau milieu des monts bordant l'Est des Carmines et sa grand' route, la filiale des Carmines des industries Steelwood correspond actuellement à la plus luxueuse et raffinée structure de l'empire commercial, mais également à son sommet économico-politique.
En effet, c'est au sein de ces immenses et luxueuses bâtisses que trône le siège des industries Steelwood. De fait, les bureaux officiels du président-directeur-général et de son conseiller politico-économico-juro-législatif y sont localisés.
NB : c'est au sein de ces locaux que sont assemblés les produits finis issus de l'ingéniosité Steelwood.





L'excavation de la Marche de l'Ouest :

Localisation : collines Rancesuif, sud-ouest de la Marche de l'Ouest.
Type : exploitation, production.
Rendement : excellent.
Espace : vaste.
État : très bon.
Descriptif : nichés au milieu des collines de Rancesuif s'élèvent des dizaines de cheminées à charbons, cuivrées et ouvragées, cerclés par un nombre irraisonnable de bâtiments aux teintes marrons et beiges, d'où s'échappent sans interruption vapeurs et cliquetis mécaniques.
Les structures s'étalant sur un nombre certain d'hectars, les hauteurs alentours s'en trouvent obscurcies par les relents des cheminées.
NB : exploitation charbonnière principale des industries Steelwood, c'est également le lieu de production de la petite mécanique des armements : engrenages, chiens, enclumes et ressorts, mais aussi de la taille des ossatures de bois.




Les mines du Loch Modan :

Localisation : Monts Khaz'Regar, Centre-Ouest du Loch.
Type : exploitation, production.
Rendement : correct/très correct.
Espace : restreint.
État : correct/bon.
Descriptif : anciennement propriété des nains de Thelsamar, les mines de Khaz'Regar furent rachetées par les industries Steelwood dès leur implantation en dehors de Gilnéas, ce qui explique en outre que l'état des tunnels soit encore relatif, et que peu de bâtiments pourtant si typiques du style Steelwood ne fleurissent alentours.
NB : exploitation correcte voir importante de métaux bruts, tels que le cuivre, l'étain, l'airain et l'argent, les quelques bâtiments cerclant les tunnels produisent les armatures des futurs fusils et pistolets signés Steelwood.




La centrale d'Orneval :

Localisation : centre d'Orneval.
Type : exploitation.
Rendement : excellent.
Espace : moyen.
État : excellent.
Descriptif : véritable fleuron de l'ingéniosité Steelwood et de la technologie contemporaine, les structures d'Orneval sont destinées à apprivoiser les laves surgissant des monts centraux de la région afin d'en capturer énergie, essence et matière première.
Entreprise récente de la part des industries, les locaux relèvent d'un état remarquable, et resplendissent au milieu d'une région fondamentalement opposée.
NB : principale fournisseur d'énergie pour les hauts-fourneaux des industries, cette filiale produit rarement quelques essences de feu.




Les installations de Vash'Jir :

Localisation : région de Vash'jir, aucune précision.
Type : exploitation, production.
Rendement : bon/très bon.
Espace : restreint.
État : neuf.
Descriptif : plus audacieuse entreprise de la part des industries Steelwood, les installations sous-marines de Vash'Jir ont été construites il y a peu, suite à la découverte de richesses naturelles rares dans les profondeurs de l'océan. Usant de la technologie actuelle poussée à l'extrême, cette filiale est sans conteste la plus dispendieuse et ostentatoire oeuvre des industries Steelwood.
NB : exploitation importante de métaux lourds et rares, tels que l'or, la platine et le thorium.




La première filiale de Gilnéas :

Localisation : vallons de Brocebury, Sud de Gilnéas.
Type : production.
Rendement : néant.
Espace : plus aucun.
État : ruine.
Descriptif : des premières industries de la famille Steelwood, il ne reste que ruines et décombres, reposant au milieu d'un énorme et cruel cratère.
NB : inutilisable, irrécupérable.

(Hrp : les illustrations/photographies ci-dessus concernant les locaux des industries Steelwood ne sont en aucun cas mes œuvres/propriétés. La totalité de leurs droits revient à leurs auteurs respectifs.)


Dernière édition par Flinson Steelwood le Ven 21 Sep - 23:08, édité 2 fois

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Ven 21 Sep - 22:29

La galerie d'armes Steelwood :



(Photographie de Gilles Richer)

Il est dit qu'à l'intérieur des tortueux complexes de la filiale des Carmines, là où luxe et indécence atteignent leur apogée, trône une salle d'arme fantastique, dont la légende raconte qu'y sont conservés les schémas et prototypes de chacune des armes fabriquées sur mesure par Flinson Steelwood lui-même.

Là, dans une formidable pièce emplie de vitrines blindées, de bureaux raffinées et d'étalages de fortunes résideraient la preuve tangible du génie des industries, donné aimablement à voir au chanceux un brin curieux qui aurait obtenu l'autorisation de visiter les locaux. Sous verre et soigneusement chéris dans des écris de velours, des cocons de satin ou des lits de soies, les armements Steelwood parmi les plus notoires se prélassent mollement, impatients d'exposer leur perfection à qui s'y intéressera.

Revolvers, pistolets, mousquets, arquebuses, traits de poudres, fusils, canons sciés ! Autant de merveilles qui ont servis de modèles afin de satisfaire les désirs les plus fous des clients de Steelwood. Mais après tout, n'est-ce-pas là la politique des industries ?


"N'y a t'il pas de meilleure diplomatie que celle du mousquet ?"

Un magnifique fusil à barillet, aux dorures prononcées et à la qualitée marquée. Agrémenté de nombre d'engrenages et de pistons, il possède une allure parfaitement singulière. Muni d'un ingénieux système de visée constitué de plusieurs loupes.

Une crosse en noyer vernis vient épouser parfaitement la main de son propriétaire, permettant une prise en main parfaite et un confort optimal. Diverses pièces de frêne viennent compléter la richesse et le style ancien du fusil.

Créé à l'image de son fabricant, cette merveille de l'ingéniosité Steelwood conote la beauté, la perfection et l’orgueil.
Immunité Diplomatique :
-Type : mousquet de précision.
-Calibre : lourd.
-Munitions : classiques, perforantes.
-Chargement : barillet.
-Quantité : unique.

"Pourquoi laisser la parole aux fautifs ?"

Fruit de l'ingéniosité Steelwood, cette arme à feu typée "précision" est un splendide fusil agrémenté d'engrenages et au canon téléscopique, permettant un ajustement de rapport portée/puissance de feu optimale.

Le tout construit sur une ossature de sol pleureur, sublimé par une armature de khorium traité, il arbore une esthétique tout bonnement irrésistible, très prisée chez ces dames.

Accepte les munitions explosives, perforantes et incendiaires, sans compter les classiques. A placer dans un chargeur tambour, qui sera éjectable selon le moyen d'une culasse.

A noter également que le Réquisitoire est doté d'un système broyant littéralement la munition pour la propulser sous forme de chevrotine.

Le rechargement sera à effectuer par le biais d'un épais levier, situé sur le flanc gauche du fusil.

Un fusil d'exception signé Flinson Steelwood.
Réquisitoire :
-Type : Fusil de précision/proximité.
-Calibre : très lourd.
-Munitions : classiques, perforantes, explosives, incendiaires.
-Chargement : tambour.
-Quantité : série de dix.


"Lorsque qu'aucun règlement ne tient compte face à une injure qui vous est faite, il est on ne peut plus légitime de demander réparation par le plomb."

Nouvelle perle des industries Steelwood, la Forfaiture est une arme d'une qualité jamais vue, hormis au sein de ces-mêmes industries.

Un exquis revolver de poing, typé "Deringer", se dissimulant avec une aisance outrageante selon les vœux de son commanditaire, Crow Reenson, Forfaiture est un petit pistolet tout de khorium armaturé et de reflets pourprés accablé.

Revêtant une ossature de cèdre rouge, épousant à merveille la teinte du khorium le complétant, ce somptueux revolver saura user de munitions classiques.
Munitions qui seront d'autant plus hardies à la tâche qu'elles seront accompagnées par un système de rechargement à rouet, permettant l'utilisation d'un chargeur de cinq balles.

Usant d'un habile refroidissement à vapeur pour permettre le mécanisme de rouet, Forfaiture se drape du style Steelwood par excellence : boulons, engrenages, rouages et jauges de pressions à tout va, le revolver offre un chic et une finesse incomparable.

Les initiales "C.R" sont gravées sur le canon, et le nom du créateur, Flinson Steelwood, orne le bas de la poignée.

Encore une merveille des industries Steelwood !
Forfaiture :
-Type : revolver de poing.
-Calibre : léger.
-Munitions : classiques.
-Chargement : rouet, chargeur cinq coups.
-Quantité : unique.


"Bigre, mon revolver a dépassé ma parole."

Dernière sommation, véritable merveille des industries Steelwood commanditée par Mr. Aladvinn Malagath, est un revolver d'une qualité indécente, et de facture exceptionnelle.

Bâti sur ossature de hêtre rouge, épousant avec un goût certain une armature d'airain et un canon du même métal, sublimé par une mécanique d'acier, ce revolver se caractérise par une précision sans précédent, renforcée par un calibre léger.

Canon perforant, allié à un barillet de huit, ce revolver fonctionne au rechargement par grappe. Explosion par percussion classique et refroidissement à vapeur viennent mettre en exergue une rapidité de tir et de rechargement foudroyante.

Canon long et crosse effilée, Dernière sommation présente la typique mais exquise esthétique Steelwood : pistons, engrenages, rouages et jauges de pressions fleurissent tout du long, venant parsemer l'armement d'une délicate touche de modernité.

Encore, et toujours, une délicieuse merveille signée Flinson Steelwood.
Dernière Sommation :
-Type : revolver de précision.
-Calibre : léger.
-Munitions : classiques et perforantes.
-Chargement : grappe, barillet de huit.
-Quantité : unique.


"Quel meilleur régime de protection que celui d'un double-canon ?"

La Curatelle, véritable bijoux de l'armement créé dans la plus grande discrétion par les industries Steelwood, est un somptueux pistolet à double-canon.

D'une petite taille, conçu pour se dissimuler sans difficulté, il est fabriqué sur une ossature d'If blanc traité et laqué. Crosse recourbée et profil effilé, la curatelle, plus qu'une perle de technologie, est tout autant une oeuvre d'art.

Canonnerie d'acier et mécanique de bronze, ce bijoux est conçu pour s'armer selon une percussion classique à silex et poudre d'ammorçage, et se caractérise par une précision redoutable due à un calibre léger.

Enfin, le pistolet présente une allure d'arme à feu de corsaire, en dépit de ses teintes claires et de son allure raffinée.

Encore et toujours un chef d'oeuvre, signé Flinson Steelwood.
Curatelle :
-Type : Pistolet de poing.
-Calibre : semi-léger.
-Munitions : classiques.
-Chargement : deux coups, manuel.
-Quantité : série de cinq.


"Pourquoi s'accabler d'une conversation lorsque la parole d'un mousquet est suffisante ?"

Le "Licenciement inexpliqué" est un fusil typé précision, à l'allure singulière se différenciant par bien des points de ses semblables.
De fait, ce fusil, à la longueur conséquente, est un calibre léger, selon le désir de son commanditaire. La combinaison de ces deux propriétés donne une arme fine et longue, conotant une esthétique raffinée et mondaine, agrémentée d'une touche moderne par d'exquises mécaniques, et un rechargement moderne à vapeur.

Capable d'utiliser les munitions explosives et standard, ce fusil fera la joie et le divertissement des plus joueurs, en leur offrant un festival de pluie rougeâtre et de lumières.
Essayez donc de mêler petit calibre et explosion, et vous aurez un spectacle des plus ravissants, pour le plus grand désarroi de vos cibles.

Construit sur une base de frêne, le Licenciement inexpliqué présente une ossature de titane et d'or poli, matériaux nobles et de qualité s'il en est pour un client des plus exigeants.

Sur le sommet du fusil se localise une improbable et singulière suite de loupes et d'oculaires, permettant au fusil une précision sans faille et une portée de plus importantes jamais imaginées.
Comme toujours, une flopée d'engrenages et de pistons viennent orner de part et d'autre le fusil et son canon.

Prise en main optimale, esthétique raffinée et une fiabilité sans pareille, voici une autre merveille des industries Steelwood.

Signé "Flinson Steelwood"
Licenciement inexpliqué :
-Type : fusil de précision.
-Calibre : léger.
-Munitions : explosives et classiques.
-Chargement : vapeur, chargeur de cinq.
-Quantité : unique.


"Une parole bien placée peut faire d'incommensurables dégâts. Il en va de même pour une balle d'acier"

"L’Échange indiscret" est un revolver typé "Remington", d'une taille réduite afin de permettre une dissimulation rapide et aisée.

Selon le désir de sa commanditaire, il présente une esthétique sobre mais de goût, signée Steelwood. Quelques engrenages le parsèment et lui ajoute un certain charme non-négligeable.
Crosse courte de frêne, armature d'airain et canon de titane, un revolver raffiné pour une cliente d'exception.

Une jauge ainsi qu'une valve de pression ornent le coté droit du revolver, et un barillet de bronze traité en épouse l'armature.

De calibre léger, il utilise des munitions spécialement renforcées selon le désir de la cliente "Fend-la-Flamme" pour conserver une puissance de feu et une portée non-négligeable.

Encore et toujours une merveille technologique signée Flinson Steelwood.
Échange Indiscret :
-Type : revolver de poing.
-Calibre : lourd.
-Munitions : classiques et spécifiques (alourdies)
-Chargement : barillet de cinq.
-Quantité : unique.


"La loi est irréfutable, quiconque s'y oppose est donc logiquement passible d'exécution."

Le Règlement Intérieur est un revolver typé "colt" dont la taille fut réduite au maximum selon les désirs de son commanditaire.
Globalement, ce petit et léger revolver présente une esthétique raffinée, dont le goût ne laisse aucun doute sur le coût de la chose.

Crosse en chêne rouge, recouverte d'un symbole obscur représentant l'oeil de la vérité, dont les extrémités se prolongent par des fioritures légères, formant de complexes motifs ouvragés. Symbole gravé en argent, cela va sans dire.

Armature de titane, plaqué or cuivré, le canon présente sur chacun de ses cotés et de manière symétrique le nom de son propriétaire "Felson Stenbalk".

Un revolver léger mais raffiné, au calibre basique, à la fiablité et l'efficacité sans faille, signé Flinson Steelwood.
Règlement intérieur :
-Type : revolver de poing.
-Calibre : semi-léger/médium.
-Munitions : classiques.
-Chargement : barillet de six.
-Quantité : unique.


"La justice divine n'appartient pas qu'aux dieux. La technologie permet de l'entrevoir bien assez."

Ordalie, véritable innovation et merveille de modernité Steelwood, est un pistolet un coup proche de la pétoire.

Tout dans ce pistolet est étudié afin d'impressionner l'adversaire. Que ce soit la percussion élémentaire nouvelle de l'arme, le calibre lourd par lequel son canon juge ou encore son armement unique, tout chez cette pétoire est conçu dans le but simple d'effrayer la partie opposée.

Construite selon une ossature de chêne noueux, artificiellement mais somptueusement teinté d'écarlate sombre, elle est sublimée par une ossature de Thorium raffermi afin de soutenir et de prévenir les répercussions des tirs.

Un ingénieux jeu de tubes et de fusibles, rallié à une pompe de refroidissement vapeur, s'élance et ceint le canon de part et d'autre, tandis que sur ce dernier est gravé en les lettrines bien connues de Lordaeron "Justice".

Cette pétoire tient son unicité en le fait qu'elle n'use pas de projectile classique, mais propulse d'incroyables capsules d'eau consacrée.

Enfin, et selon le désir de son propriétaire, Hildebald Blanchemain, Ordalie revêt une apparence sobre, solennelle. Droiture et tranchant sont les maitres-mots de cette arme instillant le respect et imposant la crainte.

Encore une merveille signée Flinson Steelwood.
Ordalie :
-Type : pistolet un coup.
-Calibre : très lourd.
-Munitions : classiques et spécifiques (capsules d'eau sacrée)
-Chargement : manuel.
-Quantité : unique.


"Qu'importe l'épaisseur de votre muraille, la meilleure défense reste et restera une puissance de feu sans faille.*

La muraille politique, fruit de l'ingéniosité Steelwood, est un fusil léger de petit calibre, spécialisé dans le maintient de position et la stratégie de défense.

Une armature d'airain fixée sur une ossature de chêne rosé et verni, il arbore un aspect noble mais simple, agrémenté de part et d'autre de sobres décorations.

Au canon long, ce fusil de petit calibre permet une prise en main aisée et un rechargement rapide, une arme de choix pour défendre son objectif.

Crosse allongée épousant la main jusqu'au poignet, laçage de cuir, ce fusil présente un unique oculaire de visée en son bout, communément appelé un "dioptre".
Rechargement par levier en dessous du mousquet, il accepte une contenance d'une dizaine de balle.

Sur son arrête supérieure trône un aigle doré, symbole des Veilleurs du Nord, et sur la base de sa crosse se trouve le sigle de Lordaeron.

Encore une merveille signée Flinson Steelwood.

Accompagné de :

"Qu'importe l'épaisseur de votre muraille, la meilleure défense reste et restera une puissance de feu sans faille.*

Le rempart politique, fruit de l'ingéniosité Steelwood, est un fusil léger de petit calibre, spécialisé dans le maintient de position et la stratégie de défense.
Il s'agit ici du surplus de production du premier modèle "Muraille Politique".

Une armature d'airain fixée sur une ossature de chêne rosé et verni, il arbore un aspect noble mais simple, agrémenté de part et d'autre de sobres décorations.

Au canon long, ce fusil de petit calibre permet une prise en main aisée et un rechargement rapide, une arme de choix pour défendre son objectif.

Crosse allongée épousant la main jusqu'au poignet, laçage de cuir, ce fusil présente un unique oculaire de visée en son bout, communément appelé un "dioptre".
Rechargement par levier en dessous du mousquet, il accepte une contenance d'une dizaine de balle.

Sur son arrête supérieure trône un symbole représentant les armoiries des chevaliers Royaux, et sur la base de sa crosse se trouve le sigle de Lordaeron.

Encore une merveille signée Flinson Steelwood.
Muraille Politique/Rempart Politique :
-Type : mousquet.
-Calibre : léger.
-Munitions : classiques.
-Chargement : levier, grappe de dix.
-Quantité : série de soixante-neuf.


"Orienter ses ennemis vers ses amis est parfois judicieux, tout comme le plomb vers ses créanciers."

Le revolver de calibre semi-léger "Délation", merveille des industries Steelwood, est une petite, discrète mais subtile arme à feu d'exception.

Selon les désirs de la cliente, Valëntine Fègle, ce furtif revolver, à peine plus grand que la main d'une humaine, présente une crosse de noyer laqué recourbée et une armature de pyrite, relevant avec goût la finesse de l’œuvre d'une touche de luxe.

D'un calibre semi-léger, c'est un spécialiste des munitions classiques, et son faible calibre lui assure une précision et une fiabilité sans faille.

Muni d'un refroidissement par eau élémentaire et conduite à pistons, il arbore sur son canon les armoiries des "Chevaliers Royaux".

Encore et toujours orné de divers engrenages et étais décoratifs.

Signé : Flinson Steelwood.
Délation :
-Type : revolver de poing.
-Calibre : semi-léger.
-Munitions : classiques.
-Chargement : barillet de six.
-Quantité : unique.


"Un jugement hatif n'en reste pas moins véridique."

Premier modèle de l'alliance magique et mécanique, ce fusil revêt un aspect tout bonnement inhabituel et unique en son genre.

Novateur de l'expression de la magie au travers de la mécanique, ce fusil utilise un système de canalisation électrique pour propulser des éclairs à haute-fréquence.

Globalement, le fusil est constitué d'une armature en frêne, l'utilisation de foudre empêchant naturellement la présence accrue de métal. Seule les pièces majeures et stratégiques sont faites d'un alliage d'Indurium et de Thorium, dont la conductivité n'est plus à prouver.

Le canon est ostentatoire. Il s'agit en fait d'un barillet au centre duquel se localise une tige en verre spécialement enchantée pour permettre une canalisation optimale de la foudre. Dans le barillet ne se trouvent aucune munition mais des chambres de stockage attirant l’électricité environnante.

Un ingénieux système mécanique, constitué d'une suite d'engrenages et de pistons permet à ses chambres de se mouvoir jusqu'à la tige de verre et ainsi de transmettre l'énergie.

Finalement, au bout de cette tige se trouve un cube contenant une série de loupe et de tubes de métal permettant la transmission et l'orientation du tir.

Une merveille révolutionnaire signé Flinson Steelwood et Thynor Nacremain.


Accompagné de :

"Utilisez la foudre divine pour prendre l'apparence et la puissance d'un dieu n'a rien d'illégitime."

Un anneau relié de cuivre contenant six chambres de stockages énergétiques chargées et épousant parfaitement le barillet du fusil "Jugement sommaire".

Les chambres de stockages énergétiques brevetées par la société anonyme Nacremain et Steelwood, novatrices, sont de grosses cellules hexagonales faites dans un alliage de Thorium et d'Indurium, dont la dureté permet le stockage d'une quantité incroyable de foudre, et ce avec une stabilité constante.

Par une percussion classique, à l'instar d'une munition basique, la chambre libère son contenu à l'intérieur même de l'ossature mécanique de l'arme et propage son énergie jusqu'à la tige de propulsion.


*Avertissement ! Ne pas laisser à proximité d'une étendue d'eau.*
Jugement Sommaire, Thynor&Steelwood Cie :
-Type : fusil à foudre.
-Calibre : inqualifiable.
-Munitions : cellules énergétiques.
-Chargement : barillet, mécanique.
-Quantité : unique.

(Hrp : Voici un petit aperçu des créations trp effectuées de mes blanches mains pour certains joueurs de la Confrérie du Thorium, dont une réalisée en en partenariat avec Thynor Nacremain. Les industries Steelwood vous remercient de votre confiance !)

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Lun 8 Oct - 9:15

La Circonscription


(L'illustration est une œuvre de Bernard Bittler)


Il y a de cela plus d'un an, les industries Steelwood tenaient leur première conférence de presse relative au projet Circonscription. Aux origines obscur, ce projet semblait tenir particulièrement à cœur à l'extravagant Flinson, dirigeant des industries Steelwood, qui ne manquait pas d'en parler selon une humeur fantastique et une motivation certaine.
Selon ses dires, c'était là le projet le plus ambitieux, le plus arrogant et le plus fou qu'il avait jamais eut. Et connaissant le personnage, orgueilleux et mégalomane, c'était un euphémisme.

Par la suite, et au fur et à mesure des mois, le projet semblait s'affirmer de plus en plus. Colloques, conférences, communiqués spéciaux et conseils restreints furent élaborer et tenus, parfois dans le plus grand secret mais également dans la publicité la plus totale : le but, clair, était d'attiser les envies, de se jouer des esprits. Comme à l'habitude des industries Steelwood, il fallait savoir se faire désirer.

Les habitants des Carmines, et les villageois de Monragne les premiers, purent constater quant à eux durant cette dernière années un ouvrage gargantuesque au sein d'un chantier sans fin où l'activité, débordante et sans faille, semblait ne jamais se tarir. En journée, les marteaux frappaient, les perceuses chantaient et les boulons crissaient. Le soir, et par le biais de dérogations expresses obtenu par le conseiller économico-politico-juro-législatif grâce à quelques évidentes manigances et clairs pots-de-vins, les scies grondaient et les engrenages tournaient.
Des quantités astronomiques de métaux, lourds comme basique, mais aussi de tissus, toujours parmi les plus soyeux et les plus délicats, furent acheminés pendant des semaines. Au grand dam des routiers des Carmines, dont les sentiers étaient alors constamment emplis de convois aux armoiries Steelwood.
De folles cheminées d'airain, mais aussi des moulins de cuivre et des roues de bronze voyagèrent aux cotés d'ossatures de sol pleureur enchanté, de ballons de lin et de satin, de rotors d'acier et de voiles de soie.

A cela s'ajoutèrent bien vite les rumeurs concernant les industries elles-mêmes. Il paraissait alors que, selon les directives du président-directeur-général, contresignées et retranscrites par l'incontournable conseiller, la production totale de l'empire industriel Steelwood aurait été stoppée durant cette période. Une mesure drastique et conséquente, bien que les industries Steelwood ne produisent que des quantités journalières restreintes de logistiques militaires, plus portées qu'elles sont sur la qualité que la quantité.

Les habitants de Monragne, ainsi que d'autres curieux téméraires, tentèrent bien évidemment d'en savoir plus. Curiosité, méfiance, arrogance ou simple désœuvrement, ils furent cependant tous bien vite reconduits loin du chantier. Et c'est ainsi, quelques jours plus tard, après que la Pandarie fut découverte et que les forces de l'Alliance y furent détachés, que de l'immense hangar de bronze et d'airain sortit un aéronef sans précédent.



Fiche technique :

-Nom : Circonscription
-Catégorie : aéronef de guerre
-Quantité : unique
-État : neuf
-Armement : colossal
-Puissance de feu : indécente
-Vitesse : Très lente/lente
-Propulsion : rotors, explosions, voiles, élémentaire
-Tonnage : gargantuesque
-Équipage : deux cents trente-quatre membres

-Habitations :
.Une suite présidentielle
.Une suite royale
.Cinq appartements de maître
.Dix chambres de luxe
.Vingt cabines coquettes
.Trente cabines d'équipage

-Transport annexe : deux petites nefs d'apparat
-Évacuation : Trente barges volantes blindées de dix places
-Consommation : ridiculement élevée
-Rendement : très négatif, utilisation très onéreuse

La plupart du temps, quand la Circonscription ne sillonne pas les cieux, embrumant l'atmosphère de sa panacée noire, elle repose dans un port d’arrimage spécialement conçu à ses proportions dérisoires. Port au sein duquel elle est constamment réapprovisionnée, revue et révisée.

Sortir la Circonscription requiert un financement colossal : que ce soit en armement, en vivres, en logistiques mais surtout en carburant. Aussi est-ce pourquoi celle-ci n'est utilisée que pour les urgences les plus extrêmes... Ou les folies de Flinson.


Dernière édition par Flinson Steelwood le Jeu 9 Jan - 9:29, édité 5 fois

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Ven 7 Déc - 23:52

(Je suis l'initiative de Delewiel en postant un petit récapitulatif des avancées des industries, ainsi que leur état actuel.)

Des activités économiques actuelles :

-La production globale des industries reprend lentement mais surement, maintenant qu'elle n'est plus accaparée par le projet Circonscription. L'argent renfloue à nouveau les caisses des industries et de récentes commandes ont été passé, dont une au nom de l'université Universelle et une autre pour un membre actuel de l'Ost Pourpre.

-Le chantier de Vash'Jir est désormais achevé, grâce au concours minutieux et la poigne de fer du superviseur Barbebraise. Le système de locomotion minière dite "tramway", fonctionnant sur base de charbon et vapeur est opérationnel.


De la politique industrielle et commerciale de la Steelwood :

-Aucun mouvement de révolte n'est à déplorer parmi les ouvriers qui semblent au contraire plutôt satisfaits de leur situation actuelle. Malgré les séminaires obligatoires et payants organisés par Me Delamont, les travailleurs accèdent progressivement à un niveau d'instruction correct.

-La Steelwood affiche haut et fort son amitié envers la Couronne des Wyrnn, et a annoncé publiquement son soutien militaire à l'armée du roi, concernant l'opération menée en terres de Pandarie.



De la politique martiale de la Steelwood :

-> Concernant le mouvement des Fils du Nord :

I/ Plusieurs locaux des industries, utilisés comme planques et bunkers dans les terres du Nord afin de surveiller les mouvements réprouvés, ont été réduits en cendre. La plupart sont irrécupérables.

II/ De nombreuses pertes sont à déplorer parmi le personnel y étant affecté.

III/ Flinson Steelwood, le Marquis de Blandières et Me Delamont sont rentrés de leur escapade en Pandarie à toute vitesse afin de régler les problèmes concernant leurs locaux du Nord.

-> Concernant la Pandarie :

I/ La Circonscription vole toujours en direction des terres de Krasarang. Sa vitesse très réduite ne lui ayant pas encore permis de l'atteindre.

II/ Aucun autre armement Steelwood n'a été dépêché afin de soutenir l'effort de guerre.

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Dim 28 Avr - 23:17

Des activités économiques actuelles :

-Les recettes de la Steelwood se portent à merveille, renflouées qu'elles sont par la demande croissante en armement et en munition imposée par les affres de la guerre perdurant en Krasarang et des tensions actuelles sur l'île du Tonnerre.
La majeure partie des fourneaux des industries est tournée vers la production d'artillerie terrestres et navales, et les commandes fusent pour les armées de la capitale Hurleventoise mais également, et ce depuis peu, pour la faction du Kirin Tor.

-A contrario, la Steelwood n'a enregistré aucune commande personnelle. De fait, si tournée qu'est la Steelwood vers l'effort de guerre -qu'elle n'oublie pas de faire rémunérer-, les industries n'ont donc eût que peu de temps à consacrer aux particuliers.



De la politique industrielle et commerciale de la Steelwood :

-Les ouvriers semblent satisfaits de leur condition actuelle. Avec les rentrées colossales de budget, la direction des industries a pour la première fois consenti à accorder à ses employés une prime spéciale pour leur excellent travail.

-Plus aucune information ne circule quant à la filiale sous-marine de Vash'Jir.

-La Steelwood réaffirme son soutien des décisions politiques et militaires de la couronne des Wrynn.


De la politique martiale de la Steelwood :

-> Concernant le mouvement des Fils du Nord :

I/ En étudiant attentivement les carnets de commandes de la Steelwood, plusieurs comptes ne correspondent pas. A dire vrai, il semblerait que de plus imposantes commandes que les livraisons finales ne soient enregistrées.

II/ Au même moment, les locaux du Nord de la Steelwood voient arriver de jour en jour de nombreuses pièces d'artilleries et chars à vapeur. Aucune information officielle à ce sujet.

III/ Flinson Steelwood, Hobbins Delamont et le marquis de Blandières sont actuellement sur Hurlevent. Certains disent qu'ils négocieraient avec la cloche, d'autres qu'ils préparent un coup d'état.
Les palabres habituelles.


-> Concernant la Pandarie :

I/ La Circonscription est arrivée en Krasarang depuis un mois. Région dans laquelle elle ne manque pas d'occasion d'énormes dommages collatéraux sous couverts d'opérations mandatées par l'armée du Roi.

II/ La Steelwood consent enfin à vendre aux armées royales (cf "De la politique économique et commerciale des industries). Les premiers navires de guerres armés selon la Steelwood sont arrivés récemment et n'ont pas manqué de rappeler à tous pourquoi il est préférable de payer le prix d'un canon Steelwood, en remportant notamment la bataille des Highwaters, à seulement quatre steamers contre sept trois-mats de la horde Hurlenfer.

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Dim 26 Mai - 5:30

Depuis peu placée dans un écrin de velours bordeaux finement ouvragé, une délicate arme aux allures féminines vient donner à la salle d'armes une touche de coquetterie bienvenue au milieu de ce flot de violence.

"Pourquoi se référer à un code lorsque l'on peut édicter soit-même sa conduite ?"

Jurisprudence est un tout nouveau modèle de pistolet à silex, coup unique, des industries Steelwood.
Véritable panacée de la technologie moderne, il a été conçu selon des allures féminines et raffinées, suivant un thème baroque aux teintes irisées de roses aux reflets pourprés.

A la crosse longue et effilée, finement courbée pour épouser à merveille la délicate paume d'une dame, l'ossature de l'arme est conçue à base d'un exquis ivoire blanc de neige, sur lequel est peinte avec délicatesse une scène décorative d'une lutte entre un lion et un loup.

A cet ivoire vient se fiancer avec goût une fine mécanique d'un alliage de bronze et d'indurium, suivant les tons rosés, se terminant sur un canon aux striures creuses d'indurium seul.

Aussi précis qu'une parole bien placée, il suit dans cette logique un calibre léger de longue portée, sublimé par une propulsion à la poudre élémentaire.

Comme à l'accoutumée, une merveille signée Flinson Steelwood.
Jurisprudence :
-Type : pistolet
-Calibre : léger.
-Munitions : classiques et perforantes.
-Chargement : poudre élémentaire.
-Quantité : unique.


Au sein d'une même vitrine, amoureusement entrelacées dans une mer de velours sur un plafond de soie, deux somptueuses armes se prélassent l'une contre l'autre en se parant d'allures, si opposées soient-elles, les reliant immanquablement l'une à l'autre.

"Ne laissez pas un autre déterminer votre conduite."

L'Appel est la première moitié d'un duo d'armes inséparables conçues spécialement pour être utilisées simultanément.

Jumelles meurtrières, dire d'elles qu'elles se complètent serait d'un doucereux euphémisme, et nul doute qu'avez les années et la mort de son propriétaire dans un temps, les plus grands aventuriers chercheront à rassembler ces deux joyaux de la mécanique moderne.

Discrète et rapide, elle préfère à sa soeur une prise en main d'excellence et un calibre semi-léger.

A quatre coups et jugeant par un fût fixe sur base d'acier raffiné, ce revolver usant d'une poudre d'éternium se singularise par une portée plus conséquente que les autres armes à feu de son calibre.

Rechargement manuel sur un jeu d'acier et une gaine de bronze, la mécanique soignée de l'arme repose sur une furtive ossature de bois de saule des marais, aux tons aussi sombre que la réputation de l'arme.

Une gravure complexe composée d'un ensemble de cercles et de lunes s'imbriquant les uns les autres sur la face gauche de la crosse.
Les chiffres 07700900461 à droite.

Encore et toujours une merveille signée Flinson Steelwood..

Appel :
-Type : revolver (quatre coups)
-Calibre : semi-léger.
-Munitions : classiques.
-Chargement : poudre d'éternium.
-Quantité : unique.


"Entre deux choix, mieux vaut prendre le troisième."

Cassation est à sa jumelle, Appel, ce qu'est le canon au revolver.
Tandis qu'Appel se drape d'une finesse réhaussée par sa coquetterie de calibre semi-léger, Cassation quant à elle prefère y aller franchement en se parant d'un large fût de titane, au calibre lourd et propulsant son émoi par de la poudre noire.

Se mariant à merveille avec Appel, ce revolver à quatre coup promet déjà d'entrer dans la légende, et les musées risquent fort de faire la course à celui qui aura le duo dans sa collection, d'ici quelques siècles.

S'imposant par un calibre semi-lourd concrétisé par quatre larges chambres de cartouches sur un barillet d'acier-titan ancré sur un arceau de pyrite, Cassation privlégie les courtes distances et le combat frontal, et sa puissance redoutable fera pleurer bon nombre de concepteurs de blindages.

Pour soutenir une telle mécanique, un bois de chêne rouge a été favorisé, se mariant avec élégance aux tons parfois chatoyants du cercle de pyrite.

Sur la crosse, côté droit, un ensemble complexe de cercles et de demi-lunes s'imbriquant les uns les autres.
Sur la face gauche, les chiffres 07700900461.

Une sempiternelle merveille, signée Flinson Steelwood.

Cassation :
-Type : revolver (quatre coups)
-Calibre : semi-lourd.
-Munitions : classiques.
-Chargement : poudre noire.
-Quantité : unique.

Deux imposants fusils, massifs et originaux s'il en sont, trônent quant à eux fièrement sur un énorme piédestal de marbre renforcé de verre sécurisé, au milieu des différents modèles de cartouches plus exotiques les unes que les autres par lesquelles ils jurent.


"La meilleure façon de négocier est de faire appel à un intermédiaire. A sa solde, bien entendu".

Le "Parti pris" est un fusil de calibre semi-lourd, s'armant via une culasse et ne disposant donc que d'un mode de tir au coup par coup, par le biais de grappes de trois cartouches.
Pouvant faire usage de munitions classiques ou perforantes, voir même à pointe creuse, bien peu de ses cibles pourront se vanter de lui survivre. La particularité de ce fusil étant sa capacité à tirer avec précision sur de longues distances des munitions de calibre important.

Concocté à base d'une structure d'acier trempé, il présente une magnifique crosse et ossature de noyer traité par un vernis bordeau, lançant des reflets irrisés en pleine journée.
Du chien jusqu'au canon, la structure primaire fut renforcé d'argent noirci, préalablement traité pour offrir une durée de vie optimale. De plus, ce matériau donne un aspect assombri à l'ensemble du fusil, correspondant aux attentes de son commanditaire.

Une série de pistons et de loupe à l'usage obscur bordent le coté droit du canon, offrant une apparence asymétrique et unique au fusil, et n"étant pas sans rappeler le style des industries Steelwood.
Nombre de soupapes et tuyeaux de cuivre innoxydables longent le dessous du canon, s'agissant du système de refroidissement du fusil.

Le Parti pris est une arme à feu unique, réalisée sur mesure. Encore une merveille de la technologie brevetée Steelwood, finement ouvragée par un homme de goût pour un client exigeant.
Les négociations ne se déroulent pas forcemment dans l'équité, et c'est avec une facheuse tendance à tuer ses victimes que ce fusil donnera raison à son propriétaire.

Sur la base de la crosse est apposée la signature "Flinson Steelwood".

Parti pris :
-Type : fusil à culasse.
-Calibre : semi-lourd.
-Munitions : classiques, perforantes, têtes creuses.
-Chargement : culasse, grappe.
-Quantité : unique.


"Quel meilleur moyen de soigner son image que de faire parler son mousquet ?"

Si un style se démarque bien de ses pairs, en dehors du Steelwood, c'est bien celui des nains. Subtil mélange de pierre, de bois et de métal, il utilise à la perfection les ressources que mère nature met à notre disposition.

Et les Industries Steelwood, à leur instar, ne s'en privent pas non plus ! De fait, la "Réputation Entachée", commandité par le nain Agaen Brumbière, est un fusil à l'esthétique naine prononcée.
Fabriqué sur une ossature de bouleau vernis, il possède une épaisse armature d'airain allégé, jurant sur un style bourru et innébranlable.

D'un calibre semi-lourd, il fut étudié pour tirer avec style, que la mort de sa cible se fasse avec un minimum d'élégance. De surcroit, il est le seul fusil capable d'utiliser des munitions de vrai-argent, minerai de qualité, s'il en est.

La crosse longue du fusil se voit agrémentée d'une jauge de pression, indiquant la chauffe instantanée du l'appareil.
Chargeur tambour et occulaire de visée sur le canon.

Une autre merveille signée Flinson Steelwood.

Réputation entachée :
-Type : fusil.
-Calibre : semi-lourd.
-Munitions : cartouches de vrai-argent.
-Chargement : tambour.
-Quantité : unique.



Enfin, une vitrine de petite taille, vide, présentant au sein de son coussin de velours la forme manquante d'un délicat revolver absent, patiente paisiblement en attendant le retour de son trésor.
Seul une petite plaquette d'or gravée indique "A mon frère, en souvenir de père. M.S"

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Flinson Steelwood le Ven 12 Juil - 23:01

Il suffit de fréquenter ne serait-ce que quelques secondes le gratin de la compagnie Steelwood pour s'apercevoir de quel type de personne l'on a affaire.
Et il faut tout aussi peu de temps pour comprendre qu'il n'y a rien d'étonnant à ce que, suite au projet Circonscription, la sinistre compagnie s'offre le luxe de se fabriquer quelques aéronefs

Car la Steelwood avait bel et bien compris que l'avenir n'était pas sous-terre, comme le pensent certaines races, mais bien vers le ciel, voilà que les industries semblent s'orienter totalement vers une production d'aéronefs et des armements suivants, délaissant de la sorte leur production d'engins et de matériel terrestre.


Les zeppelins de la Steelwood


A l'heure actuelle comptant en tout et pour tout trois différents zeppelins, la flotte de la compagnie Steelwood se compose essentiellement d'aéronefs aux fonctions sensiblement différentes. Que ce soit le transport, le conflit direct ou l'intervention éclair, tous cependant restent du goût raffiné et de l'esthétique travaillée que l'on connait à la Steelwood.

D'intérieurs coquets et luxueux, semblant vous transporter à l'intérieur d'un cabaret ou d'un wagon première classe entièrement boisé, on se perdrait facilement à rêver au sein de leurs cabines feutrés, recouvertes de moquettes et parés de lourds rideaux de velours.

"La Belle Gilnéenne"

Fleuron de l'armada et véritable joyau de la compagnie Steelwood, tant par sa beauté que par son armement ou encore l'ingéniosité mouvant rotors, voiles, ballons et moteurs de vapeurs et d'explosions, La Belle Gilnéenne fut avant tout conçu pour charmer et envouter le curieux qui osera un regard sur elle.

Véritable ode à sa patrie ravagée, le président de la Steelwood a mis un point d'honneur à ce que son aéronef personnelle rappelle au mot près la noblesse d'antan de Gilnéas : somptueuse et cruelle.
Nom : La Belle Gilnéene
État : excellent.
Armement : lourd.
Vitesse : lente/moyenne.
Tonnage : élevé.
Capacité de transport : vingt personnes -en plus de l'équipage-
Équipage : huit membres.
Consommation : acceptable/élevée.

"La Petite Régente" DÉTRUITE

Il se murmure peu de choses dans les couloirs des locaux de la Steelwood. Encore moins à propos de certains sujets plus ou moins sensibles. Ce qui est certain, c'est qu'il sera spécialement difficile d'entendre quelques rumeurs à propos de ce petit zeppelin plus armé de moteurs et de rotors de que de canons et d'artillerie.

Si La Belle Gilnéenne jure par un armement conséquent et une parure de goût, La Petite Régente semble prendre l'exact opposé. Très légère, effilée et discrète, nul doute qu'elle vise un tout autre but que la confrontation directe ou l'apparat. On la dit si vive qu'aux mains d'un pilote du même calibre, elle serait tout bonnement irrattrapable.

Nom : La Petite Régente.
État : moyen/acceptable.
Armement : très léger/léger.
Vitesse : excellente.
Tonnage : très faible.
Capacité de transport : six personnes -en plus de l'équipage-
Équipage : trois personnes.
Consommation : réduite.

"Le Gilnéas Express"

S'il vous arrive de fréquenter le tram des profondeurs, vous pourrez possiblement apercevoir le président de la Steelwood y fureter.
En effet, depuis son arrivée il y a quelques années et parmi toutes les rumeurs circulant sur lui existe un bruit de couloir mentionnant son amour pour les tramway et les trains. Les langues les plus folles iront jusqu'à vous mentionner un train sous-marin qu'il aurait fait construire loin, sous l'océan de la région de Vash'Jir.

Ce qui est certain, en tout cas, c'est que cet amour pour les locomotives de luxe a été retranscrit au sein du plus récent zeppelin construit par les industries Steelwood.
Délicat, fin, uniquement construit sur base de bois nobles et mats, sobrement vernis de sombres revêtements et jouant sur les teintes de bordeaux, noirs et or, on jurerait voir le célèbre "Royaumes de l'Est express" dont parlent certains contes, évoluant cette-fois dans un tout autre élément et en trois dimensions.

Généralement utilisé pour accueillir notables et hautes gens, et leur offrir le déjeuner, le Gilnéas Express fut conçu pour vous faire oublier les préjugés sur la rudesse et la vulgarité de la mécanique : ici, tout est somptueux et ravissant. Là, un tapis des royaumes de Kalimdor, hors de prix et finement tressé. Là, un piano digne des plus grands conservatoires, et ne parlons même pas des quelques tablées et fauteuils de cuir lourd et traité se prélassant tranquillement autour de grandes lampes à abat-jour tamisé.

Nom : Le Gilnéas Express.
État : excellent.
Armement : minimum.
Vitesse : bonne.
Tonnage : faible.
Capacité de transport : douze personnes -en plus de l'équipage-
Équipage : cinq personnes.
Consommation : moyenne.


(La totalité des œuvres ci-dessus -photographies et dessins- utilisés comme représentations des nefs ne sont ni mon travail, ni ma propriété. La totalité de leurs droits revient à leurs auteurs respectifs)

Flinson Steelwood

Messages : 176
Guilde : Industries Steelwood
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Alliance] Industries Steelwood

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum