Dompteur Juo Mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dompteur Juo Mei

Message par Juo Mei le Sam 16 Mar - 16:22

(Juo n'est encore enregistré nulle part, hormis peut-être un bref dossier de postulat chez l'Ost Pourpre, ce sujet est juste fait pour que les gens que je croise sur ce forum sachent à qui il ont à faire)

Nom: Mei

Prénom: Juo

Surnom: "Hey l'panda' " (comme aiment l'appeler environ 70% des gens qu'il croise)

Sexe: Masculin

Race: Pandaren

Age: Quarante ans, environ. (Ce qui fait de lui un jeune pandaren)

Profession(s): Juo se concidère autant explorateur que voyageur, dompteur d'animaux exotiques, archer et chasseur de prime lorsqu'une aide est requise dans la région qu'il visite.

Allégeance: L'alliance en général.

Caractère:

Gentil et toujours joyeux, Juo est quelqu'un de très sociable. Bien qu'un peu naïf selon les critères des hommes, il n'en est pas idiot pour autant et sait éviter les problèmes.
Gourmand, bon-vivant et partageur, si vous le rencontrez n'hésitez pas à l'aborder, il se fera une joie de discuter avec vous !

Description:

Après quelques semaines d'observation, Juo pense avoir comprit ce qu'est la "classe" aux yeux des humains et s'est confectionné une tenue à cet effet. Il la porte lorsqu'il n'est pas en voyage, ou au combat. Elle est faite de cuir noir et gris, assez confortable et élégant. Une petite dague pend (Par sécurité) à sa ceinture et son nez est chevauché d'une paire de lunette aux verres verts transparents qui laissent apparaître ses yeux marron clair.
Ses poils blancs son tachetés de noir autour de ses yeux, oreilles, pieds et mains. Trois petites cicatrices en forme de griffures ressortent sur ses poils blancs à droite de sa lèvre supérieure. Elles ne sont ni dues à un sanglant combat contre un féroce dragon, ni au domptage difficile d'un lion, mais à une cocasse chute, tête la première, sur un rocher coupant et mal formé lors d'une escalade du mont Kun-lai durant son enfance.

Histoire:

Juo ignore ou il est né. Au plus loin que remontent ses souvenirs, il a toujours vécu à Pao'don (Forêt de jade) ou l'a élevé sa famille adoptive après la mort de ses parents, dont il ignore tout.
Passionné de voyage/découverte et même d'archéologie, il voue dès son enfance une vraie obsession à l'exploration de la Pandarie. Il apprend vite à manier l'arc et les armes légère pour se défendre contre tout ce qu'il rencontre lors de ses périples improvisés, maniements qui se concrétiseront plus tard lorsqu'il apprendra à chasser avec son compagnon Meiu, un tigron abandonné recueilli au milieu de la forêt. Entre la vallée des quatre vents et la forêt de jade, Juo et ses amis d'enfance rêvent et inventent d'épiques et glorieux périples et combats, s'apparentant à de simples promenades agités pour les travailleurs des champs qui les voient passer chaque jours. Plus il prend en age plus l'horizon qui s'étend devant lui lui semble petit et restreint, et le fait de vivre sur une île, bien que grande mais isolée n'arrange pas les choses.

Au fur et à mesure que le temps passe, bien que toujours rêveur et enthousiaste, Juo devient raisonnable, et commence à travailler le minage et l'herboristerie. Cette vie routinière et ennuyeuse qui aurai pu être la sienne parmi celle de tant d'autres avant lui voit vite sa fin arriver lorsque les brumes se retirent de la Pandarie et que, quelques mois plus tard, une étrange rumeur court les villages qui entourent Pao'don. Juo en entend vite parler et sa passion et sa curiosité refont surface comme la flamme ravivée par un souffle, que dis-je ! Comme l'étincelle allumant un brasier de poudre au milieu d'une ville gnome pleine, elle-même, de multiples explosifs ! "D'étranges navires se sont échoués sur les plages qui bordent la Pandarie." Sans plus attendre, il remonte la piste que lui donnent les différents villages en question et arrive à une des plages de sables blanc qui longent cette forêt qu'il connait si bien. Des humains, prenant contacte avec les autochtones, s'installent dans un simple campement, fait avec les débris de leurs propres navires, recevant quelques ressources des généreux habitants alentours.

Sans oser les approcher, il va les observer chaque jours, parfois accompagné de ses amis, ayant, avec l'age, un peu perdu de leur curiosité. C'est en jouant avec Meiu qu'il entre accidentellement en contacte avec eux, lui courant après, c'est trop tard qu'il se rend compte qu'il dévale la pente qui mène au camp de l'Alliance. Stoppé par un "Halte !", il se décide à leur parler et fini par faire partie des pandarens de confiance qui apportent leur aide aux hommes sur places.

Il voit peu à peu leur situation évoluer, d'autres membres de leur armée les rejoignent avec toujours plus d'étranges machines, nains, elfes, draeneis, worgens, gnomes et... Orcs ?! Oui ! Car ce qu'ignorait Juo c'est que quelques centaines de mètres plus loin s'était aussi échoué la Horde. Et, en peu de temps, c'est en champs de bataille que se transforme la paisible plage. La bataille en question éclate un matin, avant même que notre chasseur ne se lève. Des bruits d'explosions, des cris et le tremblement des canons font frémir la forêt et réveillent les paisibles villages qui l'habitent. Rapidement sur place, plusieurs pandarens connaissant les honorables guerriers de l'Alliance, aident au combat, bientôt rejoints par Juo qui, posté sur un arbre, abat tous ce qui s'éloigne, morphologiquement parlant, des races de l'Alliance, avec une certaines hésitation en voyant les réprouvés les moins dégradés par le temps et la mort.
La bataille une fois terminée, et les morts honorés, les blessés et les machines à réparer sont renvoyés à Hurlevent par bateau. Sur ces bateaux, quelques pandarens y aillant mérité leur place leur prêtent main forte et partent avec eux pour le "vaste monde".
Dans les jours qui suivent, d'autres bateaux partent, contenants d'autres pandarens à leur bord. Puis vain le tour de Juo, qui, sans la moindre hésitation, et même la plus grande exaltation, dit au revoir à ses proches et embarque pour le royaume de l'est, accompagné par Meiu, son tigre, calme et bien dressé qui, bien que filant l'épiderme de gallinacé aux marins qui passent devant lui, ne crée aucun problème lors du voyage.

Une fois arrivé au port d'Hurlevent, Juo tombe sur une vieille affiche datant de la guerre contre le roi liche. Désireux de se rendre utile, et par un maladroit quiproquo avec le capitaine d'un des bateaux en partance pour le Norfendre, il se retrouve embarqué pour les terres gelées ou il y découvre une passions pour les dragons, et au passage une haine envers le fléau et tout ce qui s’apparente a quelque-chose de mort-vivant. De retour au bout de quelques semaines, il visite enfin les ruelles d'Hurlevent, ses grandes rues, ses canaux, puis la forêt d'Elwynn et part en voyage pour tout le royaume de l'Est. Après avoir vu les Carmines, Strangleronce, Dun Morogh, et certaines des zones accessibles de Lordaeron, il rentre à Elwynn, le premier endroit qu'il a connu du vaste monde, et s'y pose. Logeant à l'auberge de la fierté du lion, Comté-de-l'or.

Il fait la connaissance de Dame Aurys de Nor Laedro, connétable de l'Ost Pourpre, en recherchant le chef gnoll Lardeur, à la demande du maréchal Dughan. S’intéressant au système militaire Lordaeronnien et à l'ordre de l'Ost Pourpre lui-même, il participe à une de leurs soirées hivernale ou il fait la connaissance des archéologues de l'ordre.

Y voyant un moyen de se rendre utile et de trouver sa voie au sein de l'Alliance, il leur propose, quelques jours plus tard, de mettre à leur service ses compétences et son savoir sur la Pandarie, ou ils guerroient. Installé à l'auberge et passant son temps libre à étudier et pratiquer les coutumes des races de l'Alliance, attendant que les hauts-gradés de L'Ost Pourpre ne délibèrent.

Bien que trop peu sûr de son futur, Juo est heureux de la vie qu'il mène. Vivant au jour le jour et apprenant un peu plus chaque jours, sa soif de découvertes et de dépaysement est plus que satisfaite.



avatar
Juo Mei

Messages : 8
Serveur : Confrérie du Thorium (Nom de personnage: Jüo)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum